Navigation Menu+

Les écoles de commerce face au Institut d’Aministration des Entreprises (IAE)

Des établissements de formation professionnelle se créent au fur et à mesure que les années passent. Aujourd’hui, les ecoles de commerce supérieures ne manquent pas et  le niveau d’enseignement laisse à désirer. Il est donc indispensable de se renseigner au maximum sur les différents établissements de formations si l’on souhaite poursuivre ses études après bac.

Concernant les établissements de formation supérieure, on distingue l’Institut d’Administration des Entreprises ou l’IAE qui depuis quelque temps met en doute l’efficacité des écoles de commerces.

Quels sont les arguments des écoles de commerce au vue de l’évolution des IAE ?

Au départ, l’IAE ne présentait pas une menace réelle pour les écoles de commerces. Bien que cet institut proposait quasiment les mêmes types de formations que proposent les écoles de commerces, ces dernières restaient privilégiées par le public. Ce n’est cependant plus le cas aujourd’hui. Les Instituts d’Administration d’ Entreprise ont appliqués des tarifs abordables à leurs formations et ont renforcés leurs relations internationales, ce qui procure aux étudiants un accès facile dans le monde du travail. Les écoles de commerces ne sont pas pour autant banalisées.

ecoles-de-commerce.jpg

Les frais de formation sont effectivement couteux mais il faut savoir que ces écoles ajoutent à leurs formations des matières supplémentaires telles que les cours de langues, ce qui n’est pas le cas des IAE. Et tout autant que les IAE, les étudiants sortants des écoles de commerce obtiennent des diplômes reconnus et agrées par la fonction public ce qui facilite l’obtention d’emploi.

Quels avenirs pour les écoles de commerce ? Une baisse des tarifs est-elle à envisager ?

Les écoles de commerce luttent pour survivre. Elles tentent de regagner l’approbation du public en étant plus compétitives. Cela se traduit par une meilleure maitrise des dépenses, tout en maintenant un niveau d’enseignement élevé, ce qui aura une incidence directe sur le cout de l’enseignement pour les usagers.